l’Horloge de l’Inconscient

Dessin Horloge de l'inconscient 2

 

 « Il y a bien longtemps que j’œuvre dans cette voie. Mais pendant de longues années, je me suis heurté au mur du silence. J’aurais préféré que l’on me critique ou que l’on me réfute. C’était si j’ose dire, le « Test de la Sourde Oreille » démontrant combien il est difficile à l’homme de «reconsidérer» les problèmes de la guerre et d’adopter une attitude nouvelle à leur égard. » citation de Gaston Bouthoul, père de la polémologie ou sociologie des guerres

Prévoir, de façon rationnelle, une guerre avant le moindre incident avant-coureur ?

Science-Fiction ? Non, c’est l’une des applications de l’Horloge de l’Inconscient pour ceux qui se donnent la peine de comprendre l’Horloge de l’Inconscient. Cela ne vous donnera pas la date exacte mais une période durant laquelle l’événement est probable. Ce site met à disposition les éléments essentiels qui permettent de le comprendre et de le faire pour ceux qui le souhaitent.

L’auteur ne croit pas à l’astrologie et toutes les pseudo-sciences qui fleurissent. Ne cherchez pas un pseudo-savoir ésotérique dans ce site, vous pourriez être déçu ou avoir une migraine rationnelle en essayant de comprendre la logique de tout ceci.

Les concepts sont simples mais peuvent choquer, dans un premier temps, toute personne de raison. Et pourtant une partie de l’Horloge de l’inconscient n’est que la confirmation des intuitions géniales de Gaston Bouthoul, sociologue et fondateur de la polémologie dont le slogan est: « Si tu veux la paix, connais la guerre ». Il faut juste oser comprendre, ce qui est probablement le plus dur pour la plupart d’entre nous.

La période 2014-2016 confirme les concepts de l’Horloge de l’Inconscient

La période 2014-2017 était prévue, en application du « Cycle du Retour », comme une période à risques de guerres et crises dans différentes régions comme l’Europe, le Moyen-Orient, l’Asie, avec  une possible tendance mondiale.

La période 2014-2015 a tenu toutes ses malheureuses promesses:

  • « Retour » (exemple typique d’un phénomène décrit par la Théorie du Retour) d’une nouvelle Russie en réaction à la désintégration passée de l’URSS: cela se poursuivra pendant plusieurs années.
  • Guerre en Ukraine, cristallisant une guerre pouvant embraser tout le continent européen. L’incendie n’est pas éteint: les braises couvent sous les cendres et nul ne sait de quoi sera fait cette crise à peine gelée mais dont les violations de cessez-le-feu continuent tous les jours, même si c’est à un niveau plus bas que précédemment depuis fin août 2015.  Une guerre européenne était attendue, il y en a bien eu une qui confirme le « Cycle du Retour ». On s’oriente vers un conflit gelé, sans résolution à court terme, avec de possibles escalades suivant les incidents.
  • Guerre de Gaza en 2014 : attendue comme une confirmation du « Cycle du Retour », elle sera probablement suivie en 2016-2017 d’une autre guerre israélo-arabe.
  • Deux guerres en une : la guerre syrienne et la guerre irakienne se sont rejointes en une guerre régionale contre l’État Islamique. Elle prend une ampleur internationale à la fin 2015: Russie, États-Unis, Iran et quelques pays européens vont-ils créer une coalition militaire ? Une chose paraît certaine : c’est la guerre la plus dure et la plus internationale du moment. La guerre qui va probablement revisiter toutes les structures étatiques de la région et qui pourrait aboutir à une reconfiguration complète de la Syrie et de l’Irak dont l’intégrité pourrait ne plus être assurée

C’était prévisible ? Oui. Cela a été prévu partiellement, comme l’indique l’édition 2012 du livre « L’horloge de l’Inconscient déclenche-t-elle des guerres ? »

Que faut-il retenir des résultats actuels ?

Il faut retenir qu’un phénomène périodique a été identifié qui amplifie/exacerbe les tensions et conflits et peut:

  • favoriser le déclenchement de guerres quand il n’y en a pas encore et qu’il existe déjà des tensions récurrentes ou nouvelles
  • favoriser des escalades ou sur-violences quand la guerre a déjà commencé
  • probablement favoriser les violences individuelles sous toutes les formes possibles et  imaginables , y compris attentats (non mesuré à ce jour mais vraisemblable)

Ce phénomène n’explique pas toutes les guerres. Il est simplement un facteur favorisant les guerres, dans certaines conditions.  Ce n’est pas un phénomène systématique, ce qui le rend difficile à démontrer et crée souvent des malentendus pour ceux qui en prennent connaissance et s’attendent à une démonstration « binaire ». Nous ne sommes pas dans le Tout ou le Rien mais dans la nuance du « OUI, mais » ou du « NON, mais », suivant que vous y soyez favorable ou opposé.

Statut de l’Horloge de l’Inconscient en 2016

  • Les concepts sont démontrés, mais il reste encore un long chemin pour que ce soit indiscutable pour tous.
  • Il n’y a pas d’explication cohérente à ce phénomène périodique pour le moment. Le phénomène périodique est simplement constaté, pas encore expliqué.
  • L’étude est allée aux limites de ce que faire un HOFE seul (HOFE est la contraction de HOmme et FEmme pour ceux qui pensent que le mot Homme ne représente pas vraiment l’espèce humaine et qu’il vaudrait mieux en trouver un autre pour représenter notre espèce dans ses genres masculin et féminin)

Synthèse de l’Horloge de l’Inconscient

Toute cette recherche est issue d’une réflexion de 1973 sur le passé, présent et le futur.

passé présent et futurLe schéma qui précède a été au centre de la réflexion de Juillet-Août 1973 et est l’origine de tout ce qui a été découvert.

Ce schéma exprime des évidences :

  • Le présent est le résultat d’un ou plusieurs événements passés.
    C’est le fondement même de l’analyse rationnelle que d’imaginer des causes et des effets. Un événement présent a sa cause dans le passé.
  • Le futur peut être le résultat d’un ou plusieurs événements passés ou présents
    S’il y avait un moyen de lier des événements passés, présents et futurs par une loi générale, il serait possible de prévoir le futur en analysant le passé et/ou le présent.

Ce n’est qu’en 1988 qu’une relation temporelle a été trouvée . Elle est devenue la « Théorie du Retour » donnant une probabilité  temporelle entre un événement passé et son possible retour.

 

L’Horloge de l’inconscient regroupe plusieurs théories, concepts et applications:

C’est un peu comme si, à l’inconscient décrit par les psychanalystes, nous ajoutons une horloge: un cycle d’un peu moins de 8 ans et demi qui bat la mesure et dont la connaissance permet d’évaluer  la probabilité des résurgences du passé enfouies dans l’inconscient ou  exacerbées par un phénomène périodique.

L’Horloge de l’inconscient regroupe plusieurs choses:

  1. La « Théorie du Retour », mère de plusieurs applications qui en découlent, indique qu’un événement passé ayant marqué l’inconscient collectif peut être revécu à un multiple de 3085 jours (un peu moins de 8 ans et demi) à +ou – 2 ans. Lors de ce retour il peut donner lieu à un événement similaire ou contraire à l’événement d’origine. Le revécu le plus fréquent est de 3 fois la périodicité de base = 25 ans environ.
    Exemple: Le retour de la chute du mur de Berlin (Novembre 1989) et de la désintégration de l’URSS a commencé 25 ans plus tard en 2014 : Ukraine, intimidations multiples, réaffirmation internationale de la Russie y compris dans des guerres à caractère international (en réaction opposée à l’événement initial de désintégration de l’URSS). Ce retour, commencé en 2014, devrait se poursuivre sur plusieurs années, sauf prise de conscience et compensation des dirigeants russes( ce qui n’est pas encore le cas ).
  2. Le « Cycle du Retour » est une application de la « Théorie du Retour ».  C’est un phénomène périodique avec la même périodicité que celle de la « Théorie du Retour ». Il a un ancrage absolu dans le temps. Son T0 est celui du déclenchement de la première guerre mondiale. C’est un phénomène périodique qui amplifie périodiquement les violences et conflits au point de pouvoir les transformer en guerre ou escalade quand il y a déjà une guerre.
  3. Modélisation du déclenchement des guerres. Pour pouvoir intégrer les données constatées dans une explication cohérente, il a fallu proposer un modèle de déclenchement des guerres qui est décrit dans la partie « Cycle du Retour » de ce site.
  4. L’analyse en Relatif est utilisée dans des cas exceptionnels pour comprendre, suite à un événement exceptionnel, les motivations inconscientes pouvant permettre de comprendre le comportement inconscient suite au traumatisme de cet événement exceptionnel ( exemple : 11 septembre 2001)

 

L’Horloge de l’Inconscient ouvre des voies multiples et pourrait devenir fondamentale dans la compréhension des crises et guerres.

A vous de vous en faire une idée. C’est votre liberté individuelle que d’accepter de le comprendre ou de refuser de le comprendre. Même si vous vous comportez quelquefois comme des gamins indisciplinés et fiers de leurs propres vérités, vous êtes des adultes auquel on ne peut pas faire comprendre ce qu’ils ont décidé de refuser d’écouter.

S’informer ou non relève de votre bon vouloir et n’engage que vous-même. En tant qu’auteur je ne peux que mettre à disposition des informations, sans pouvoir forcer qui que ce soit à en prendre connaissance et les comprendre.

lire la suite ⇒