Horloge de l’inconscient -Synthèse


C’est un peu comme si, à l’inconscient décrit par les psychanalystes, nous ajoutons une horloge: un cycle d’un peu moins de 8 ans et demi qui bat la mesure et dont la connaissance permet d’évaluer  la probabilité des résurgences du passé enfouies dans l’inconscient ou  exacerbées par un phénomène périodique.

L’Horloge de l’inconscient regroupe plusieurs parties étroitement interdépendantes :

  • Les Retours du Passé suivent une logique définie.  La “Théorie du Retour”, mère de plusieurs applications qui en découlent, indique qu’un événement passé ayant marqué l’inconscient collectif peut être revécu à un multiple de 3085 jours (un peu moins de 8 ans et demi) à +ou – 2 ans. Lors de ce retour il peut donner lieu à un événement similaire ou contraire à l’événement d’origine. Le revécu le plus fréquent est de 3 fois la périodicité de base = 25 ans environ.
    Exemple: Le retour de la chute du mur de Berlin (Novembre 1989) et de la désintégration de l’URSS a commencé 25 ans plus tard en 2014 : Ukraine, intimidations multiples, réaffirmation internationale de la Russie y compris dans des guerres à caractère international (en réaction opposée à l’événement initial de désintégration de l’URSS).
  • Le “Cycle des Guerres” (aussi appelé “Cycle du Retour des Guerres”) est une application de la “Théorie du Retour”.  C’est un phénomène périodique avec la même périodicité que celle de la “Théorie du Retour”. Il a un ancrage absolu dans le temps. Son T0 est celui du déclenchement de la première guerre mondiale. C’est un phénomène périodique qui amplifie périodiquement les violences et conflits au point de pouvoir les transformer en guerre ou escalade quand il y a déjà une guerre. Combiné à une méthode d’identification des conflits récurrents ou habituels, il peut permettre de faire des prévisions  de guerre qui ont été vérifiées.
  • Modélisation du déclenchement des guerres. Pour pouvoir intégrer les données constatées dans une explication cohérente, il a fallu proposer un modèle de déclenchement des guerres qui est décrit dans la partie “Cycle des guerres” de ce site.
  • L’analyse en Relatif est utilisée dans des cas exceptionnels pour comprendre, suite à un événement exceptionnel, les motivations inconscientes pouvant permettre de comprendre le comportement inconscient suite au traumatisme de cet événement exceptionnel (exemple : 11 septembre 2001)
  • Le parallélisme de l’Histoire se limite pour le moment à un exemple troublant qui a été décrit dans un livre mais qui n’est pas encore décrit sur ce site

Quelles applications ont pu être faites de l’Horloge de l’Inconscient ?

L’application la plus marquante concerne des prévisions de guerre faite en utilisant le “Cycle des guerres” et une méthodologie adaptée issue de la modélisation du déclenchement des guerres.

Prévoir, de façon approximative, une guerre avant le moindre incident avant-coureur ?

Science-Fiction ? Non, Cela ne vous donnera pas la date exacte de ces événements attendus mais une période durant laquelle l’événement est probable.  Un événement prévisible n’est jamais certain mais a simplement une probabilité.

Il faut considérer ces concepts qui sont expliqués ici comme un complément à des méthodes tout à fait classiques.

Se reporter à la page prévisions pour avoir quelques exemples de prévisions

11 octobre 2020