2 Guerres qui contredisent le “Cycle des Guerres”?


Il ne faut pas se voiler la face. Le “Cycle des Guerres” est un sujet où des événements viennent régulièrement contredire le principe de la cyclicité des guerres. Il faut les prendre en compte et essayer de comprendre.

Pour rappel, la Guerre contre l’Irak en 2003 a commencé au moment le plus improbable d’après le “Cycle des Guerres”. Cette guerre a donc contredit le “Cycle des Guerres”. Certains ont voulu l’utiliser pour démontrer que cette théorie est fumeuse et fausse. Mal leur en a pris, La guerre en Irak de 2003 a conduit a d’étonnantes démonstrations qui renforcent le “Cycle des Guerres” en démontrant un phénomène d’amplification des violences qui a pu être mesuré par des milliers de mesures: Matérialisation du “Cycle des Guerres” par des milliers de mesures.

Un autre élément qui n’est pas encore expliqué en détail sur ce site est le “parallélisme de l’Histoire entre la seconde guerre mondiale et l’après 11 septembre 2001”. La guerre en Irak se produit ( en temps relatif) au moment où les alliés libèrent l’Europe et le Monde. Cette démonstration de parallélisme de l’Histoire ne concerne pas vraiment le “Cycle des Guerres”, mais c’est un élément fondamental qui conforte l’Horloge de l’Inconscient dans sa théorie de base qui est la “Théorie du Retour”, dont le “Cycle des Guerres” n’est qu’une application dérivée.

Pour une guerre qui devrait ridiculiser son auteur et ses théories, l’Irak est devenue une guerre fondamentale pour comprendre et confirmer l’Horloge de l’Inconscient.

Il faut donc être prudent quand on trouve une ou deux guerres qui ne confirment pas le “Cycle des Guerres”, en croyant hâtivement trouver un argument définitif contre la Théorie.

En 2020, 2 guerres contredisent donc le “Cycle des Guerres”:

  • La guerre du Haut-Karabagh commencée le 27 septembre 2020
  • La guerre en Ethiopie entre l’armée fédérale Ethiopienne et le Tigré commencée début Novembre

De plus, ce qui est intéressant est que ces 2 guerres se sont déclenchées dans une période relativement courte ( 1 mois et demi) qui peut permettre d’imaginer que ces guerres auraient été favorisées (conflits amplifiés au point de dégénérer en guerre) par une cause non identifiée unique.

En 2014, nous avons eu une période de 3 mois durant laquelle se sont déclenchées:

  • la guerre du Donbass (début avril)
  • la guerre contre l’Etat islamique ( Juin)
  • une guerre Israël-Gaza (début Juillet)

exactement comme si le même phénomène à l’origine du “Cycle des Guerres” avait favorisé l’émergence de 3 guerres.

Certains feront remarquer que cette période d’avril à Juillet 2014 est éloignée d’un peu plus d’un an et demi par rapport au pic théorique d’amplification du “Cycle des Guerres” qui est en décembre 2015.

OUI, il est certain que le phénomène à l’origine du “Cycle des Guerres” n’est pas une sinusoide parfaite. Il est très probable que ce soit un cycle qui a des demi-périodes de 6 ans et d’autres de 10 ans plutôt qu’exactement 3085 jous (soit environ 8 ans et demi).

Peut-être que le vrai pic d’amplification était au second trimestre 2014 plutôt que fin 2015 ?

Au dernier trimestre 2020, nous sommes proches du pic d’atténuation des guerres et nous ne pouvons, par un raisonnement foireux, montrer que ces 2 nouvelles guerres aident à démontrer le “Cycle des guerres”.

Par contre, il n’est pas impossible que le phénomène à l’origine du “Cycle des Guerres” ait de temps à autre des pics secondaires inconnus. Cette hypothèse est gratuite puisque nous ne savons pas quel est le phénomène à l’origine du “Cycle des Guerres”. Il n’y a pas, pour le moment, d’étude sérieuse par les astronomes et radio-astronomes alors que c’est certainement par là qu’il faudrait chercher.

Une étude a été faite il y a quelques années pour voir si le cycle d’activité solaire expliquerait le “Cycle des Guerres” ou aurait une influence sur les guerres. La conclusion a été que le cycle d’activité solaire n’a pas de rapport avec le “Cycle des Guerres” mais que les périodes de forte activité solaire peuvent favoriser ou amplifier certaines guerres.

Au dernier trimestre 2020, l’activité solaire est minimale. Le plus bas d’activité a eu lieu en Juillet 2020. Cependant, il y a eu quelques éruptions solaires très fortes en Novembre 2020.

Haut-Karabagh : un “Retour du passé ” de la fin de la guerre de 1988-1994?

Pour la guerre du Haut-Karabagh, on pourrait considérer que la nouvelle guerre est un “Retour” de la fin de la guerre de 1988-1994, achevée le 16 mai 1994. D’après la “Théorie du Retour”, la date probable de retour était en septembre 2019, qui correspond au cycle de 25 ans. Compte tenu de l’incertitude connue de + ou – 2 ans, la guerre de 2020 peut être considérée comme un “Retour négatif” (puisque mettant en cause l’événement d’origine) de l’événement d’origine.

De plus on pourrait tenter de construire un parallélisme négatif de l’histoire entre la période de 1989 à 1995 qui correspond à la période de la chute du mur de Berlin jusqu’à la désintégration finale de l’URSS, ainsi que les quelques années qui suivent. Ce qui est intéressant c’est que tous les événements identifiés pour le moment sont en logique négative. Ce serait le seul cas connu pour le moment. Cette partie parallélisme de l’histoire n’est pas encore présentée sur ce site. C’est une partie fascinante et pas si fragile et farfelue qu’elle ne paraît au premier abord. Une mise à disposition publique demande encore quelques vérifications

Que conclure ?

Rien pour le moment. Il faut garder en mémoire cette période et ces 2 guerres qui contredisent le “Cycle des Guerres”. Lorsqu’une explication sera trouvée pour le “Cycle des Guerres”, il est possible qu’on puisse expliquer cette anomalie ou que cela devienne une exception contradictoire reconnue. Pour l’hypothèse d’un “Retour”, il faudrait creuser le sujet avant de pouvoir conclure.

8 décembre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.