Le déni de Trump peut-il conduire à une guerre civile?


Dans de nombreux pays en voie de développement, le refus des résultats d’une élection peut conduire à un début de guerre civile. Cela arrive régulièrement en Afrique.

Cette situation peut-elle se produire aux Etats-Unis ?

Il n’y a pas encore eu de bataille rangée entre les partisans de Trump et ceux de Biden. La tradition démocratique des Etats-Unis devrait l’emporter, mais l’image de la démocratie américaine est sérieusement écornée, avec l’impression de se retrouver dans une nouvelle république bananière.

De façon provocante, on pourrait poser la question : la plus grande démocratie peut-elle se transformer en dictature ou sous une forme plus douce: une autocratie ?

Tout le monde va répondre : NON. C’est vrai pour le moment, mais le comportement de Trump est un premier coup de butoir à une tradition démocratique qui paraissait acquise et institutionnalisée.

La situation actuelle aux Etats-Unis est un cas typique de déclenchement de guerre civile dans des pays sans tradition démocratique. Mais nous pensons tous que cela n’arrivera pas aux Etats-Unis.

Mais attendons encore un peu: de jour en jour, Trump nous réserve des surprises. Alors que tout le monde pensait qu’il allait enfin reconnaître sa défaite, un meeting le 5 décembre auprès de ses partisans lui a permis de dérouler à nouveau tout son arsenal de contre-vérités:

  • l’élection a été volée,
  • l’élection a été truquée
  • Nous avons gagné

Hallucinant!

8 décembre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.