Le Cycle des Guerres provoque-t-il plus de guerres durant les phases d’amplification?


Dans cet article l’expression “Cycle des Guerres” doit être comprise comme l’expression Cycle des guerres dit “du Retour” en référence à l’origine de ce “Cycle des Guerresà partir de la Théorie du Retour.

Hypothèse de démonstration

Si le “Cycle des Guerres” favorise les guerres, il serait logique de démontrer qu’il y a plus de guerres durant les phases d’amplification.

Pour le vérifier, l’hypothèse a été faite qu’il faut compter le nombre de guerres par année à partir d’une liste des guerres préexistante et de calculer le total des guerres pour les phases d’atténuation et d’amplification. Si le nombre total de guerres pendant les phases d’amplification est plus important que pour les phases d’atténuation, cela pourrait aider à démontrer la réalité d’une influence de ce cycle de guerre sur le nombre total de guerres.

Après avoir cherché sur un moteur de recherche une base de donnée existante pouvant fournir une liste des guerres, la liste des guerres associée à la version V4 des “Correlates of War” a été retenue. Elle contient la liste des guerres de 1816 à 2007. (Bien qu’il existe une version V6 de la base de données COW, je n’ai pas trouvé de liste des guerres équivalente à la version V4, ce qui explique que j’ai utilisé la V4)

Pour chaque année de 1900 à 2007 ont été comptées le nombre de guerres par an puis durant les phases d’atténuation et d’amplification. De plus un graphique a été fait pour essayer de faire apparaitre des pics de guerre. Une comparaison a été faite avec les pics théoriques des phases d’amplification.

Résultat de démonstration

De 1900 à 2000 ( les années ultérieures ne sont pas prises en compte pour qu’il y ait autant de phases d’atténuation que de phases d’amplification), il y a 36% de guerres en plus durant les phases d’amplification que durant les phases d’atténuation. Sur 342 guerres de la liste des guerres COW durant cette période, 58% sont dans les phases d’amplification.

De 1942 à 2000 ( avec le même nombre de phases d’atténuation et d’amplification), il y a 59% de guerres en plus durant les phases d’amplification que durant les phases d’atténuation. Sur 225 guerres de la liste des guerres COW durant cette période, 61% sont dans les phases d’amplification.

Par contre, le graphique réalisé ne fait pas apparaitre de façon objective des pics similaires aux pics théoriques d’amplification et d’atténuation. C’est vraisemblablement du au fait que le nombre de guerres par an est toujours relativement faible, mais pourrait être aussi du à la liste des guerres utilisée. Le résultat n’est significatif que si nous prenons le nombre total pour toutes les années des phases d’amplification et le nombre total pour toutes les années des phases d’atténuation.

Ce constat soulève plusieurs questions:

  • la liste des guerres utilisée est-elle objective ?
    Il n’y a pas ( ou du moins je ne connais pas), à ce jour, de base de donnée sur les guerres qui soit une référence admise par tous les acteurs qui s’intéressent à ce sujet. C’est un travail colossal que d’avoir une telle base de données qui servirait de référence pour toutes les statistiques. Il serait nécessaire d’en avoir une pour aboutir à une démonstration statistique objective. La liste des guerres COW utilisée devrait poser peu de contestations.
  • 38% et 59% en plus suivant les périodes retenues sont-ils significatifs?
    Il y a un phénomène d’amplification des guerres qui est relativement faible mais bien réel et qui confirme ce qui a été observé dans les contextes décrits avec le “cycle des guerres”

Limites de la démonstration

Plusieurs limites sont connues :

  • La liste des guerres utilisée contient uniquement l’année de déclenchement, sans indiquer la date précise. En conséquence, il faudrait reprendre la liste et ajouter la date exacte de début de la guerre, et ensuite vérifier pour chaque guerre si elle est ou non dans la phase d’atténuation ou d’amplification. Dans la première démonstration présentée, la phase de l’année est définie si la phase fait plus de 6 mois dans l’année.
  • La liste des guerres met au même niveau toutes les guerres, de la plus petite à la plus grande. Parfois, ce sont des manifestations un peu violentes qui sont considérées comme des guerres. Pour confirmer un phénomène d’amplification et d’atténuation, il faudrait pondérer le poids de chaque guerre.

De 1900 à 1941, est-ce significatif ?

Le nombre de guerres durant les phases d’atténuation de 1900 à 1941 est presque le même que durant les phases d’amplification de la même période.

Ce résultat voudrait-il dire qu’il n’y a pas de “Cycle des Guerres” démontré sur la période de 1900 à 1941 ?

Quand on regarde la liste des guerres COW, on constate que:

  • il y a 8 guerres durant la phase d’atténuation de 1934 à 1937
  • il y a 5 guerres durant la phase d’amplification de 1938 à 1941

Il est paradoxal de prétendre que la période qui a précédé la seconde guerre mondiale de 1934 à 1937 a été plus violente que la période de 1938 à 1941 qui inclut 3 années de la seconde guerre mondiale. Pourquoi un tel résultat ? parce que durant la seconde guerre mondiale, la liste des guerres COW ne relève presque aucune guerre autre que la seconde guerre mondiale. Les guerres successives déclenchées lors de la seconde guerre mondiale n’y sont pas visibles.

Que conclure ? Partir d’une simple liste des guerres, même si elle est validée par les acteurs concernés par les études des guerres, ne suffit pas. Une guerre monstrueuse comme celle de la seconde guerre mondiale a moins de poids dans ce calcul statistique que les petites guerres qui ont précédé la seconde guerre mondiale. Et pourtant les 2 guerres mondiale aident à démontrer le “Cycle des Guerres” par la méthode des contextes.

Est-ce suffisant pour refuser de prendre en compte ce calcul ? OUI et cela pose un pb global de méthode.

Documents pour refaire les calculs

Cliquer sur le lien pour accéder au document :

Mis à jour le 8 août 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.