Suffit-il d’être une grande puissance pour obtenir un cessez-le-feu ?


La guerre du Haut Karabakh, commencée le 27 septembre 2020, entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan vient de connaître sa troisième tentative de cessez-le-feu et un nouvel échec de cessez-le-feu.

Le premier cessez-le-feu a été négocié par Moscou et son ministre des affaires étrangères qui a convoqué ses pairs à Moscou. Après de longs pourparlers ( plus de 10 heures), un cessez-le-feu a été annoncé. Ils n’avaient pas eu le temps de définir un moyen de contrôle de cessez-le-feu ni de préciser la suite. Il n’a pas tenu

Le second cessez-le-feu a été annoncé de Paris. Les ministres des affaires étrangères des co-présidents du Groupe de Minsk en charge de la négociation Arménie-Azerbaïdjan (USA, Russie, France) se sont réunis et ont annoncé un cessez-le-feu. IL n’a pas tenu.

Le troisième cessez-le-feu a été annoncé de Washington par les Etats-Unis d’Amérique et son secrétaire d’Etat Mike Pompeo. Le 26 octobre, chaque camp a accusé l’autre camp d’avoir violé le cessez-le-feu.

Ces 3 tentatives ont été faites par 3 grandes puissances, isolément ou en commun: Etats-Unis, Russie, France.

S’il suffisait d’être une grande puissance pour obtenir un cessez-le-feu, il y aurait du y avoir un cessez-le-feu.

Alors, pourquoi ne peuvent-ils pas réussir à obtenir un cessez-le-feu ? Sont-ils incompétents ?

Y a-t-il un savoir permettant d’aboutir à un cessez-le-feu ? A ma connaissance aucun qui soit reconnu de façon internationale. Il y a des études sur les cessez-le-feu. Il y a des cours à l’ONU pour ceux qui vont faire des missions de paix, mais nul ne se soucie de savoir si les principes proposés sont vérifiés par les faits et des cessez-le-feu qui tiennent réellement.

Il y a différentes personnes qui ont des “recettes” devant permettre d’aboutir à un cessez-le-feu. Et si une personne indiquait ce qu’il faudrait faire et que c’est réellement fait, il est impossible de savoir ce qui a été appliqué ou non. Alors, si cette personne a réellement eu une influence sur un cessez-le-feu qui a réussi, à la prochaine guerre, il risque de dire que ce n’est pas la peine de tenter un cessez-le-feu si personne n’accepte de faire le point sur ce qui a été fait.

Alors ? Il y a des tentatives de 3 grandes puissances et rien d’autre: cela ne dérange personne qu’elles soient incapables d’aboutir à un cessez-le-feu. Cela ne dérange pas plus ceux qui auraient fait des études sur le sujet: à quoi bon si on est incapable de simplement faire le point sur ce qui a été réellement tenté. Personne ne veut faire le point ? Qu’ils se débrouillent seuls avec leur suffisance.

Naej DRANER

27 Octobre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.