Corée du Nord : Pourquoi l’une des pires crises diplomatiques était prévisible et a été prévue ?

Ce qui suit est  un peu l’aboutissement de toutes les recherches de l’Horloge de l’Inconscient: est-il possible de prévoir des crises diplomatiques majeures et de les anticiper ?

Plutôt que de faire un long discours et des arguments pour et contre une telle possibilité, je commence par 2 extraits de lettres transmises à l’ambassadeur de Chine et l’ambassadeur d’Inde. Elles ont été transmises les 18 et 20 Avril en prévision de cette démonstration.

C’est le mieux qu’il soit possible de faire avec ces recherches: annoncer 5 à 6 mois avant une possible crise diplomatique majeure et les formes qu’elle pourrait avoir.

Il a semblé que l’Asie était candidate et qu’en Asie il y avait plusieurs sources potentielles dont celle de la Corée du Nord.

Vous trouverez ici un extrait de ces deux lettres:

  • Extrait lettre à l’ambassadeur de Chine datée du 18/04/2017

  • Extrait lettre à l’ambassadeur d’Inde datée du 20/04/2017

A l’envoi était jointe une Synthèse du “Cycle des Guerres” que vous pouvez télécharger ici

Pourquoi ce pronostic a été fait ?

D’après ce Cycle des Guerres ( aller au lien) nous sommes dans une période d’amplification

  • Ensuite il faut tenir compte de l’arrivée de dirigeants internationaux “imprévisibles” comme Donald Trump, capables de sur-amplifier toute crise.
  • Il faut aussi savoir que la fin de la période d’amplification  du Cycle des Guerres (Mai 2017 à Mars 2018 comme indiqué dans l’édition 2003 de l’Horloge de l’Inconscient) peut donner lieu à des guerres Majeures

Ce concept n’a pas été redéveloppé dans l’édition 2012, faute de données jugées suffisantes pour confirmer ce point mais cela reste utilisé pour accorder une attention particulière à ces périodes

  • La période 2014-2017 ayant donné lieu à des amplifications et guerres importantes, il est probable que nous y connaissions la crise diplomatique la plus grave depuis la seconde guerre mondiale
  • Enfin une analyse classique a été utilisée pour identifier les candidats possibles à une telle crise:
    • Europe: La crise ukrainienne restant contenue elle ne parait pas candidate.
    • Moyen-Orient: un “retour de la guerre des 6 jours” est possible d’ici fin 2018, mais il est difficile d’imaginer une crise mondiale majeure à partir de cet événement. De plus, les guerres en cours ( Irak et Syrie) paraissent plus à la désescalade et au règlement militaire qu’à une escalade internationale mondiale.
    • Asie: très probable, mais la source exacte reste à confirmer

Est-ce utile ?

Vraisemblablement personne n’a rien fait de ces 2 textes, mais si l’auteur était crédible on aurait pu anticiper et tenter d’amortir la crise avant qu’elle n’arrive. Ceci n’a pas été le cas et nul ne se souciera de l’auteur que je suis pour tenter de comprendre et désamorcer une crise peut-être favorisée par le “Cycle des Guerres”. Pratiquement personne n’est simplement au courant de l’existence du “Cycle des Guerres” et, à ma connaissance,  aucun travail officiel de recherche ne cherche à confirmer ou infirmer son existence.

La guerre de Corée aura-t-elle lieu ?

Difficile de le dire.

  • Si une opération préventive militaire paraissait crédible et sans risque, elle aurait déjà eu lieu. Vraisemblablement les sites de Corée du Nord sont prévus pour résister à toute attaque préventive. La déclencher serait prendre des risques inconsidérés
  • La Corée du Nord cherche à empêcher toute intervention militaire future à partir du moment où la possession de l’armement nucléaire lui permet de “dissuader” les Etats-Unis d’intervenir. Il est peu probable que la Corée du Nord lance la première frappe, même si elle multipliera les démonstrations pour montrer qu’elle pourrait le faire.

Alors ?

Nous sommes devant un problème qui continuera à se poser éternellement: un pays qui maitrise l’arme nucléaire et joue de la menace. Nous n’avons pas de parade absolue et même la prise de conscience du “Cycle des guerres” ne suffirait pas à convaincre chacun de calmer le jeu.

C’est donc un vrai problème sans solution évidente au premier abord. Tant que quelques pays se garderont le privilège de posséder l’arme nucléaire et interdiront aux autres de la posséder, leur discours ne sera pas convaincant pour tous.

Pourquoi autoriser quelques pays à posséder l’arme nucléaire et pas les autres ? Ne vaudrait-il pas mieux éradiquer toutes les armes nucléaires pour se donner plus de poids pour interdire l’acquisition de cette arme ?

Nous faisons face à un dilemme stupide

  • Est-ce que cela a vraiment un sens d’accumuler des armements qui, au nom de la dissuasion, ne serviront jamais ? On pourrait faire autre chose avec ce qui est dépensé avec cet armement qui ne servira jamais.
  • Si l’armement devait servir: ce serait criminel

Ferons-nous mieux que  continuer à développer ces armes pour ne jamais les utiliser ? .. ou deviendrons-nous tous des criminels qui ont permis qu’un affrontement nucléaire ait lieu ? C’est notre dilemme collectif!

20 septembre 2017

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.