Incident en mer d’Azrov et loi martiale

Le 25 Novembre un incident sérieux a éclaté entre Ukrainiens et Russes à l’entrée de la mer d’Azrov. 3 bateaux ukrainiens ( un remorqueur et 2 bateaux militaires) ont été saisis et l’un des bateaux a été heurté par l’un des bateaux russes.

La Russie ayant déclaré unilatéralement l’annexion de la Crimée, elle considère donc que toutes les eaux territoriales de l’entrée de la mer d’Azrov sont russes.

Mais tous les pays qui ne reconnaissent pas cette annexion considèrent que la moitié de l’entrée en mer d’Azrov sont ukrainiens.

De toute façon, quelque soit le règlement du différend Ukraine-Russie, il faudra que les bateaux ukrainiens puissent passer librement sans l’arbitraire russe. Tant que ce ne sera pas le cas, ce sera une source permanente de conflit et incidents. L’Ukraine ayant une partie de son territoire en mer Azrov, il lui faut bien faire passer ses bateaux par cette entrée de la mer d’Azrov symbolisées par le pont de Crimée.

Mais même si vous admettez la justesse de la cause ukrainienne, que vient faire la loi martiale en Ukraine pendant deux mois et à 4 mois des élections ? La loi martiale n’aura aucun impact sur la marine ukrainienne, mais par contre il n’y aura plus d’élection possible et le semblant de démocratie existant sera muselé et verrouillé. Pour un pays qui n’a pas réussi à museler les démons de la corruption et de montrer la moindre transparence dans sa gestion,  cela ne va pas arranger les choses.

Quelques mauvaises langues  ne manqueront pas de dire que le pouvoir en place, qui au vu des derniers sondages n’a aucune chance d’être réélu,  va jouer les prolongations, en changeant les règles du jeu.

26 Novembre 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.