Quel enseignement le “Cycle des Guerres” apporte-t-il pour régler les conflits ?

Le phénomène périodique provoquant le “Cycle des Guerres” a été constaté mais l’origine n’a pas été identifiée à ce jour. Nous ne savons pas la nature physique de ce phénomène. Est-ce un rayonnement ? qui aurait une influence sur des cellules nerveuses ? Des recherches complémentaires sont nécessaires pour comprendre l’origine exacte de ce phénomène et comment il agit. Quand ce sera le cas, nous aurons une petite idée de la manière dont nous pourrions le compenser.

L’enseignement le plus important aujourd’hui est l’explication théorique du déclenchement des guerres qu’il a fallu imaginer pour que ce soit compatible du phénomène observé. C’est ce qui est défini dans la “modélisation du déclenchement des guerres”.

Cette compréhension des guerres a été utilisée en 2010 pour essayer de trouver une issue au conflit israélo-arabe. Un manuscrit a été écrit. Il est consultable ici mais n’est pas à jour. Seule une mise à jour partielle a été faite en 2014. N’ayant pas trouvé d’éditeur, je ne vois pas l’intérêt de le mettre à jour. De plus, je ne connais pas de diplomate ou diplomatie intéressé(e) en partant d’une telle base. Plus j’avance sur ces sujets, plus les diplomates me paraissent d’une pauvreté intellectuelle consternante. Je me demande ce qui peut vraiment les intéresser quand leur curiosité intellectuelle est aussi faible.

Cette compréhension des guerres devrait être la base de la réflexion aboutissant à des tentatives de règlement. Cela demande apparemment un effort de raison qui semble être inconnu de ces milieux.

Suis-je mauvaise langue pour ces milieux diplomatiques qui montrent surtout leur incapacité à faire quoi que ce soit de sérieux et crédible ? Peut-être, mais ce n’est pas leur comportement qui peut me rendre optimiste.

3 décembre 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.