Pourquoi l’Ukraine et la Russie ont une grande importance pour l’Horloge de l’inconscient ?

Dans l’Horloge de l’inconscient il y a 2 concepts fondamentaux, liés entre eux:

Un “Retour du passé” peut arriver à tout moment, en fonction des événements passés et de leur probabilité de Retour tel qu’exprimé dans la Théorie du Retour.

Le “Cycle des guerres” indique des périodes privilégiées durant lesquelles les guerres peuvent être amplifiées ou apparaitre en plus grand nombre. Ce phénomène s’applique à la majorité des guerres les plus importantes et permet de prévoir par anticipation des périodes attendues de guerres.

La période d’amplification des tensions et guerres que nous traversons a commencé à l’automne 2013 et se finira au printemps 2018. Il est difficile de donner des dates précises de l’occurrence de ces guerres, mais nous savions en 2012 qu’il y aurait:

  • au moins une guerre israélo-arabe ( une guerre Israel-Gaza en 2014)
  • une guerre européenne ( la guerre ukrainienne en 2014)
  • l’internationalisation et extension de la guerre civile syrienne (Etats isalmique, implication russe et occidentale en 2014)

D’autres guerres ont eu lieu, en particulier:

  • guerre du Yemen (Juillet 2014)
  • réveil du conflit turco-kurde
  • Seconde guerre civile libyenne ( 2014)

Tous ces éléments contribuent à la confirmation du “Cycle des guerres”.

Dans ce contexte, et compte-tenu de ma réalité européenne, il paraissait important de suivre de près la réalité ukrainienne.

De plus le comportement de la Russie est un événement remarquable de confirmation de la Théorie du Retour. Le conflit ukrainien se comprend avec une combinaison des phénomènes du “Retour du Passé” et du “Cycle des guerres”.

Il était espéré que le suivi du conflit ukrainien apporterait quelques éléments statistiques démontrant le “Cycle des guerres”. Il n’en a rien été, le conflit ukrainien reste d’intensité trop faible pour fournir des statistiques significatives comme c’est le cas dans le conflit irakien.

Du coup, beaucoup de temps a été passé sur la guerre en Ukraine à tenter  d’exploiter les informations disponibles. Bien que ceci ne fasse pas initialement partie de l’Horloge de l’inconscient, je me suis intéressé au possible règlement du conflit ukrainien: sans le moindre succès, étant trop petit et trop peu connu pour avoir une chance de faire appliquer ce qui est nécessaire.

L’Ukraine et la Russie restent des maillons importants de la démonstration de l’Horloge de l’Inconscient, même si  il n’y a pas de solution. C’est un paradoxe de la situation où on identifie de nouvelles causes des guerres qui ne peuvent être utilisées pour leur règlement.

 

30 octobre 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.