Russie-Europe Crise 2022


Que nous dit l’Horloge de l’Inconscient ?

2 éléments sont nécessaires pour se faire une idée de ce qui peut arriver:

Depuis 2014, les deux sont impliqués et donnent des informations complémentaires:

  • La guerre en Ukraine démarrée en 2014 est conforme au “Cycle des Guerres”, dans le contexte européen et cette information ne semble pas encore connue des principaux acteurs concernés par cette crise. Il vaudrait mieux qu’ils le connaissent, mais il m’est difficile de faire plus que de mettre à disposition des informations, même si pratiquement personne ne les lit à ce jour.
  • Le “Retour” de la chute du mur de Berlin et de la désintégration de l’URSS a commencé en 2014. C’est un retour de type négatif. C’est à dire que c’est l’inverse de l’événement d’origine qui donne l’impression de réapparaitre. La Russie surfe sur cette impression de retour de l’URSS qui n’avait jamais été digéré. Ce retour continue en 2022 et d’autres retours s’y ajoutent, comme le premier retour de 2014 de la guerre en Ukraine

Que nous dit le “Cycle des Guerres” ?

Voir la synthèse (accessible par le lien sur le mot “synthèse”), récemment mise à jour ainsi que le contexte européen. S’il dit qu’il y aura une guerre, dont le contexte sera lié à la Russie et aux anciens pays socialistes, il ne dit pas quand et pas forcément en Ukraine.

Que nous disent les “Retours du passé” ?

Avoir des événements rythmés simultanément par le “Cycle des Guerres” et la “Théorie du Retour” est plutôt rare,m ais c’est le cas depuis 2014. Pour rappel la “Théorie du Retour” indique qu’un événement passé, ayant marqué l’inconscient collectif, peut être revécu à un multiple de 3085 jours ( 8ans 5 mois et demi). L’occurrence la plus fréquente est 3 fois (25 ans) ou 6 fois (50 ans).

Il peut y avoir des occurrences d’une fois (8 ans et quelques à + ou -6 mois mais elles sont peu marquées., le revécu étant un événement mineur. Il n’y a pas d’exemple de la même guerre relancée à très grande échelle après un premier retour, ce qui veut dire qu’une nouvelle guerre Ukraine Russie à grande échelle ne correspond pas à ce qui est prévisible par la “Théorie du Retour”. Par contre, le premier retour actuel peut être l’occasion de revivre l’événement de 2014. Quand on parle de guerre Ukraine-Russie, parlons-nous de celle de 2014 ou d’une nouvelle ? En temps relatif, nous sommes à quelques semaines du déclenchement de la guerre de 2014. les contemporains confondent peut-être le futur et le passé d’il y a 8 ans. C’est un effet possible et connu des phénomènes de retour.

Paradoxalement, cet épisode de fièvre pourrait permettre de reconnaitre officiellement l’implication directe de la Russie depuis 2014. Et si vraiment la Russie envahit l’Ukraine, tout le discours politique et diplomatique de la Russie depuis 2014 vole en éclat. Cela ne correspond pas au comportement de Poutine et de la Russie de ces dernières années : faire et démentir ce qui est fait pour tenter de salir l’adversaire autant qu’on le peut et prétendre que lui seul en est responsable.

Le “Retour de 25 ans” commencé en 2014 continue, mais on ne sait pas pour combien de temps. Pour le résumer, “La Russie se prend pour l’URSS mais ne redeviendra jamais l’URSS” La similitude s’arrêtera à la soif de pouvoir sans pouvoir comparer les moyens de l’ex-URSS et de la Russie actuelle. Certes, la Russie a de bons atouts militaires comme des missiles hypersoniques, mais l’aventurisme de quelques mercenaires privés ne fait pas une armée puissante respectée sur l’ensemble de la planète.

Conclusion

Des signaux contradictoires sont apportés par 2 applications de l’Horloge de l’Inconscient. Une nouvelle guerre totale de la Russie et de l’Ukraine n’est pas le plus probable. D’après les acteurs eux-mêmes comme l’Ukraine, la situation n’a pas évolué sur le terrain et ne confirme pas une guerre imminente. Panique ou psycho-drame exagéré ou confusion avec l’inconscient du premier retour, comme si on se croyait en 2014 ? L’une de ces explications est le plus probable, même si rien ne peut être définitivement exclu. Un événement monté de toute pièce fait partie de ces hypothèses de tentative grossière de légitimer une action, mais je persiste à le considérer peu probable. Si ce genre de création d’événements est largement utilisé en Russie pour éliminer des opposants, il est peu probable que le reste du monde en soit dupe.

C’est donc l’expectative, malgré les bruits de botte bruyants qui ressemblent plus à une comédie à se faire peur qu’une action imminente.

Le 3 Février 2022

1 réflexion sur « Russie-Europe Crise 2022 »

  1. This is the perfect website for everyone who hopes to understand this topic. You realize so much its almost hard to argue with you (not that I actually would want toÖHaHa). You certainly put a new spin on a subject thats been discussed for decades. Great stuff, just great!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.