Ukraine semaine 4 : accalmie passagère ou escalade?

Ce début d’année a été  relativement calme sur la ligne de front en Ukraine avec les séparatistes pendant quelques semaines.

Est-ce le froid qui calme les ardeurs des combattants ?  Ou la nouvelle présidence de l’OSCE qui a affirmé que l’Ukraine était sa priorité ?

Certes il y a toujours de violations du cessez-le-feu qui sont de l’ordre d’une centaine par jours suivant les rapports journaliers de l’OSCE, mais c’est relativement calme.

Le relatif désintérêt de Trump pour l’Ukraine et la possible lune de miel passagère entre Trump et Poutine fait que le premier semestre devrait être relativement calme.

L’Ukraine se trouve forcée de trouver en priorité une solution diplomatique plutôt que d’espérer une pression militaire des USA et de l’OTAN pour résoudre le problème.

Les russes ont même commencé à retirer une partie de leurs troupes, d’après des sources officielles ukrainiennes.

Cela pourrait être le moment de remettre à plat des accords inappliqués et inapplicables tels qu’ils ont été définis. Les aménager pour sauver la face ? Possible. Il faudrait d’abord vouloir trouver une vraie solution.

************************

Addendum du 25 janvier: du 22 au 24 janvier la situation s’est brusquement dégradée. Les violations recensées par l’OSCE se compte en plusieurs centaines ( 4 à 5 fois plus en 24h), les attaques recensées par l’armée ukrainienne ont aussi brusquement augmenté.

Escalade ? Trop tôt pour le dire. Cela oscille depuis des mois entre une centaine de violations par jour et plus de 1000 ( suivant les relevés OSCE qui ne relèvent que ce que les observateurs voient)?

mis à jour le 25 janvier 2017

Quelques liens pour mieux comprendre:

Ukrainian news ( avec les communiqués quotidiens)

OSCE Ukraine Daily report

Cessez-le-feu et contrôle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.