Ukraine semaine 51 : Escalade pouvant conduire à la reprise de la guerre

Escalade

Dimanche dernier,  à Svitlodarsk-Debaltseve (environ 50 km au Nord-Est de la ville de Donetsk) ont commencé des incidents majeurs qui ne se sont pas arrêtés depuis. Les raisons ne sont pas très claires : pour l’Ukraine, ce sont des commandos qui ont commencé à vouloir infiltrer les lignes et qui ont été violemment repoussés par l’armée ukrainienne, mais c’est une zone qui aurait du être évacuée par les séparatistes d’après les accords de Minsk et que les ukrainiens ont peut-être décidé de reprendre puisque les négociations n’ont pas abouti.

Le rapport SMM du 22 décembre au soir fait état de 1600 explosions recensées pour la seule région de Donetsk + 169 dans la région de Luhansk dans la journée du 21 décembre.

Le rapport SMM du 23 décembre au soir fait état de 2300 explosions recensées pour la seule région de Donetsk + 330 dans la région de Luhansk dans la journée du 22 décembre.

Le “cessez-le-feu” est redevenu une simple fiction.

 

Cessez-le-feu du 24 décembre ? Est-ce bien sérieux ?

Dans le même temps le Groupe de contact tripartite a annoncé  un cessez-le-feu qui devrait entrer en vigueur le 24 décembre.

Faut-il interpréter cette escalade comme une poussée de fièvre qui précède un énième cessez-le-feu ?

… ou comme le fait qu’il est trop tard et que la guerre ukrainienne vient d’être relancée ?

Difficile de savoir, mais ce qui est sûr c’est que l’embryon de coopération entre le SMM (OSCE) et le JCCC (coordination militaire ukraino-russe) n’a plus aucun effet. A peu près une vingtaine de tentatives de réinstaurer un cessez-le-feu sur la seule journée du 21 décembre. Autant dire qu’ils n ‘ont plus de prise sur les événements en cours.

mis à jour le 23 décembre 2016

Quelques liens pour mieux comprendre:

Ukrainian news ( avec les communiqués quotidiens)

OSCE Ukraine Daily report

Cessez-le-feu et contrôle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.