Les “Retours” de la chute du Mur de Berlin et de la désintégration de l’URSS – Exemple pédagogique

Les “Retours du passés” sont des événements ( ou série d’événements) à travers lequel un ( ou des) événement(s) passés ressurgissent.

Cet article est autosuffisant afin d’en faire une explication compréhensible pour ceux qui auraient un peu de difficulté à comprendre ce concept de “Retour”.

Un Retour peut se faire sous 2 formes:

  • positive: c’est un événement similaire à l’événement initial ( un événement quasi identique est rarissime)
  • négative: c’est un événement contraire à l’événement initial. Le plus souvent il met en cause l’événement initial ou essaie d’effacer l’événement initial

Très peu d’événements provoquent de “Retour” et ce ne sont pas les mêmes suivant les zones géographiques auxquelles on s’adresse. Il faut qu’ils aient  eu un large retentissement avec la conséquence que ce sont des événements auxquels on a fait souvent référence pendant des années et des années.

Pour le continent Européen ces deux événements, à savoir la chute du mur de Berlin et la désintégration de l’URSS sont les événements marquants de la période 1989 – Fin 1991.

  • Chute du mur de Berlin : Novembre 1989
  • Désintégration de l’URSS: période de Mars 1990  à Décembre 1991

L’intérêt des “Retours” est que la “Théorie du Retour” indique les périodes probables d’apparition, ce qui permet d’en faire un instrument de prévision, très utile en géo-stratégie. Dans certains cas, seule la connaissance de la “Théorie du Retour” et une bonne analyse permettent d’entrevoir un ou des événements qui paraitraient imprévisibles autrement.

Pour être simple dans l’explication, nous nous limitons ici aux retours de “25 ans environ”. Ce sont les retours les plus probables et quelqu’un qui veut les comprendre et utiliser peut se contenter de ne considérer que cette périodicité de 25 ans ( ou un multiple de 25 ans).

Quel événement peut apparaître comme un Retour de la Chute du mur de Berlin?

La chute du mur de Berlin marque la fin du rideau de fer et la fin de la séparation des deux Europes et de la guerre froide qui en résultait. Un “Retour négatif” serait :

  • recréer deux blocs européens
  • recréer un climat de guerre froide
  • recréer une forme de glacis soviétique même s’il est russe

D’après la “Théorie du Retour”, la probabilité la plus grande de Retour est autour de 25 ans plus tard, c’est à dire  autour de 2014 ( à un ou deux ans près), ce qui correspond justement à cette période qui a commencé à recréer un climat de guerre froide. Ce Retour ne s’est pas manifesté par un événement unique, mais par une tendance de fond qui a suivi la crise et la guerre Ukrainienne.

Quel événement peut apparaître comme un Retour de la désintégration de l’URSS?

Un “Retour positif” aurait été la désintégration ou  dislocation de la Russie ou dislocation de Russie ou du système d’influence régional de la Russie.

Un “Retour négatif” serait quelque chose qui ressemble à la renaissance de l’URSS:

  • création d’une nouvelle alliance Russie-Pays Européens,
  • réaffirmation de la Russie en tant que puissance régionale et mondiale

D’après la “Théorie du Retour”, la probabilité la plus grande de Retour est autour de 25 ans plus tard, c’est à dire  sur la période 2015-2016, ce qui correspond justement à cette période où la Russie tente de se réaffirmer tout azimut tentant de retrouver une stature mondiale qu’elle avait perdu

Ce n’est pas un événement qui confirme ce Retour mais toute une série d’événements et des tendances de fond

Avec la crise ukrainienne nous avons à la fois une tentative de “Retour positif”  (tentative d’alliance Ukraine-Russie et formation d’une nouvelle zone d’influence russe) et un “Retour négatif” (tentative d’étendre sa zone d’influence par la force: Crimée, guerre ukrainienne). Nous avons aussi une tentative de résurgence de républiques soviétiques à travers les républiques fantoches de Donetsk et de Luhansk, comme si ils avaient besoin de se souvenir de républiques anciennes. Ce dernier élément est plutôt comique, même si les dirigeants (à l’origine russes) de ces nouvelles républiques fictives risquent de ne pas apprécier de savoir qu’ils n’ont été que le jouet de leur inconscient.

Avec la guerre syrienne nous avons un “Retour négatif” d’affirmation de puissance de la Russie qui tente de se substituer à l’URSS sans recréer un bloc.

Poutine est donc un acteur discipliné de son propre inconscient. Il démontre, sans le savoir et probablement sans vraiment apprécier, la Théorie du Retour avec éclat. Tout ce qu’il a fait et fait le montre: grâce à son aide inconsciente et grâce à tout ce qui a été dit et fait par Poutine et la Russie nous allons pouvoir commencer un débat pour aboutir à une démonstration dont l’URSS marxiste n’aurait pas rougi: une loi de l’Histoire démontrée grâce à la complicité inconsciente des dirigeants russes.

A suivre, cela ne fait que commencer. Il faut que les avis s’expriment.

Cet article est auto-suffisant. Sans consulter aucun autre document  du site vous devriez comprendre le concept à partir de cet exemple qui est structurant depuis 2014 pour comprendre l’actualité et le futur à moyen terme. Les concepts ont été simplifiés au maximum.

Si vous voulez aller plus loin, vous pouvez aller consulter la page sur les “Retours du passé”Vous y trouverez la Théorie du Retour et quelques exemples. Les concepts y sont plus précis, plus détaillés, plus techniques, ce qui pourrait introduire une incompréhension pour ceux qui pensent avoir compris cet article. La principale différence est que cet article se limite aux retours de 25 ans alors que la Théorie est décrite sur des retours de 8 ans et demi environ (25 ans divisés par 3) et leurs multiples et dit très peu de choses sur la manière dont on détermine les occurrences probables ou non. la simplification aux retours de 25 ans permet de présenter les choses  simplement, mais c’est un peu plus compliqué que cela. La “Théorie du Retour” fait moins d’une page mais il faut en peser chacun des termes et savoir l’appliquer correctement.

Si vous voulez encore en savoir plus, l’auteur tient à votre disposition un exemplaire de l’édition 2012 qui vous permet de mieux comprendre à travers de nombreux exemples dont le contexte d’actualité est rappelé, afin de remettre ces “Retours” dans leur environnement permettant de mieux le comprendre. Ces exemples n’ont pas été détaillés sur le site web même si la plupart sont cités.

Si vous voulez encore en savoir plus, il est possible de faire une présentation ou une formation personnalisées. Certaines de ces présentations sont gratuites, d’autres sont facturées au temps passé. Cela dépend des demandes qui sont faites et des connaissances préalables de ceux qui veulent comprendre et l’utiliser professionnellement. L’auteur étant ouvert à échanger sur ces sujets, la possible facturation s’adresse essentiellement à des milieux professionnels et reste exceptionnelle.

C’est simple et puissant pour ceux qui ont compris et savent l’utiliser correctement. Très peu d’événements sont prévisibles par ce moyen, mais ce sont généralement des crises imprévisibles autrement. Ce sont des concepts qui apportent quelques informations complémentaires pertinentes à ceux qui savent déjà mener des analyses stratégiques classiques. Ces quelques informations complémentaires permettent de déterminer une probabilité d’événement. Nous sommes dans une logique équivalente à la gestion des risques pour ceux qui sont familiarisés avec le gestion des risques ou de la  safety.

23 septembre 2017

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.